complément alimentaire

Chacun a son mot à dire concernant les compléments alimentaires. Seuls les professionnels dans le domaine de la santé, dont les médecins traitants ou les nutritionnistes, peuvent déterminer de manière sûre quand il est bon d’en consommer. Avant d’en prendre, vous devrez donc consulter un de ces experts. Néanmoins, vous pourrez aussi vous informer sur Internet concernant les compléments alimentaires. Dans tous les cas, vous devrez bien les connaître avant d’en prendre.

Un complément alimentaire : c’est quoi ?

Un complément alimentaire est une denrée alimentaire ayant pour objectif de pallier le régime alimentaire normal. Il constitue une source concentrée de substances ou de nutriments qui ont des effets physiologiques ou nutritionnels, seuls ou combinés. Ces produits sont en vente libre et ils peuvent adopter plusieurs formes.

Vous devrez savoir cependant que les compléments alimentaires ne sont pas des médicaments, bien que les deux soient similaires. Ils ne peuvent donc revendiquer aucun effet thérapeutique.

De quoi un complément alimentaire est-il composé ?

Plusieurs nutriments, dont les minéraux (fer, zinc, magnésium, etc.), les vitamines, l’acide hyaluronique peuvent se trouver dans un complément alimentaire. Il peut aussi contenir des substances à but physiologique comme les probiotiques, des plantes comme la vigne rouge, la bourrache, la spiruline (obtenue à partir d’une variété particulière d’algue) ou des champignons.

En général, ces produits sont aussi pourvus d’additifs ou d’arômes. Chaque pays peut avoir une loi particulière qui liste les composants autorisés dans les compléments alimentaires, disponibles sur son territoire. Celle-ci peut également déterminer les mentions et les indications qui doivent se trouver ou ne pas se trouver sur les emballages.

Pourquoi prendre des compléments alimentaires ?

Une seule raison doit vous inciter à prendre des compléments alimentaires : la carence en élément nutritif. En cas de manque quelconque, votre médecin ou votre nutritionniste peut vous recommander ce type de produit, dont le but de combler le déficit nutritionnel qui devrait être apporté par vos aliments.

En quelque sorte, la prise de ces produits n’est nécessaire qu’en cas de carence avérée ou de risque de carence. En général, vous devrez consulter un professionnel qui observera votre cas ou qui vous fera un diagnostic. Souvent, les compléments alimentaires pourraient être remplacés par un simple rééquilibrage alimentaire.

Les risques

Les compléments alimentaires ont peu de contre-indications. Néanmoins, ils peuvent générer d’éventuelles allergies. Vous devrez dans ce cas bien lire les notices et toutes les informations qui sont écrites sur les emballages.

En outre, ces produits sont considérés comme des denrées alimentaires et non des médicaments. Ils ne subissent donc aucune évaluation scientifique et ne sont pas soumis à l’autorisation de mise sur le marché (AMM) qui sont toutes obligatoires pour les médicaments.

Vous devrez également faire attention au surdosage. Les compléments alimentaires peuvent devenir très toxiques. Évitez donc l’automédication et privilégiez la consultation chez les professionnels. Si jamais après la prise, vous présentez ou sentez des symptômes d’allergie, prévenez tout de suite votre médecin traitant.

Pour éviter le surdosage, vous devrez éviter de faire deux cures en même temps. Vous devrez par exemple traiter vos problèmes de fatigue avant de faire ce qui est nécessaire pour votre peau. Si vous faites les deux en même temps, vous pourrez dépasser les doses que votre organisme pourrait supporter.

Vous risquerez dans ce cas de développer des réactions inattendues. Dans le cas où vous faites un traitement médical, vous devrez parler à votre médecin et lui demander son avis avant de commencer une cure de compléments alimentaires. Il vous donnera des conseils utiles et vous indiquera ce qu’il faut faire ou ne pas faire.